lunes, 22 de enero de 2018

3ème dimanche Ordinaire 2018

https://3.bp.blogspot.com/-bR45BmNfmaA/Us07YI02NdI/AAAAAAAAUVw/OCtxPSSEDMI/s1600/jesus+llama+a+simon+y+andres.jpg
Jonas 3,1-5.10

Psaume 25(24)

I Corinthiens 7,29-31

Marc 1,14-20

C’est le temps de la pêche aux Homards…

Il y a quelques jours, je me suis arrêté au quai de Meteghan pour regarder les pêcheurs et penser à ce que je venais de lire dans l’Évangile… Je pensais aux cages à Homards, en voyant les bateaux, les pêcheurs.

Pêcher en temps de crise.

L'évangile de ce dimanche est court et ne semble pas tellement compliqué. Qui voit-on?

On voit Jésus qui vient de quitter Nazareth et est arrivé en Galilée, plus précisément à Capharnaüm. Son départ d'un monde exclusivement juif (Nazareth), pour se rendre à Capharnaüm, appelée « le carrefour des païens », .Ça signifie que dès le début de son ministère, Jésus s’ouvre déjà au monde des païens.

Dans ce milieu, voilà qu’il appelle à le suivre les quatre premiers disciples: Simon, André son frère, les deux fils à Zébédée. Jacques et Jean. De braves pêcheurs qui réparent leurs filets. Des gros travaillants courageux comme les pêcheurs de homard, qui ont bon cœur et qui répondent à l’appel de Jésus avec empressement. Marc insiste : « Venez derrière moi. Je ferai de vous des pêcheurs d'hommes. Aussitôt, laissant là leurs filets, ils le suivirent. » (17-18)

Qu’est-ce que ça peut nous dire à nous?

D'abord, comme je vous disais, Jésus commence sa mission en Galilée, terre des païens. C’était un coin méprisé par les Juifs de Jérusalem et saint Marc n’aime pas du tout ces pharisiens qui viennent de Jérusalem. Chaque fois qu’ils viennent en Galilée, c’est pour nous faire des problèmes…

De plus si vous avez remarqué les premiers mots de l’Évangile: « Après l’arrestation de Jean le Baptiste»qui, nous le savons, a été arrêté et tué.Ça veut donc dire qu’il les appelle à le suivre en temps de crise. Nous sommes toujours tentés d'imaginer que notre temps est plus difficile que les autres époques. Or, au temps où Jésus appelait des apôtres, c'était aussi très dramatique: Marc ne nous dit pas pourquoi Jean-Baptiste, le prédicateur qui précède Jésus, est arrêté par la police et jeté en prison. Il le dira plus tard (Marc 6, 17). Mais il souligne, ici, dans quel contexte Jésus fait ses premières vocations : « Après l'arrestation de Jean-Baptiste, Jésus partit pour la Galilée. »

Nous le savons bien, les prophètes, les prédicateurs de Dieu sont souvent des gêneurs, des contestataires du monde pécheur, des gens qui prennent position à contre-courant. Jésus prend la suite de celui qui vient d’être arrêté ! Il peut prévoir déjà ce qui l'attend à son tour, dans quelques mois. Jésus n'a pas eu la vie facile. Et ceux qu'Il appelle ne sont pas plus grands que leur maître : il leur proposera très vite de Le « suivre en prenant leur croix » (Marc 8, 34). Jésus sera tué lui aussi. Ceux qui le suivent s'exposent à de graves problèmes.

Enfin, le suivre suppose de quitter quelque chose ou quelqu'un : Ils ont un travail, une maison, une famille, un coin de pays. Ils ne suivent pas Jésus faute de mieux, ou pour combler un vide. Ils répondent à un appel. Ils sont fascinés par cet homme ! Un visage se tourne vers eux et les appelle !

Devenir pêcheurs d’hommes. Ça veut dire quoi? Ça veut dire: “Allez me pêcher des personnes”, Le travail sera aussi rude que la pêche, les vents seront souvent contraires et la tempête va arriver parfois. Mais. En même temps, des joies inimaginables vous attendent.

On demande des pêcheurs.

L'appel de Jésus retentit encore aujourd'hui. Il nous demande à nous aussi de le suivre. L’Église, on le voit bien, a de la difficulté dans une société qui essaie de se passer de Dieu. Nos agents de pastorale vieillissent. Même les couples peinent à réaliser leur idéal d'amour. (Amoris Laetitia). C'est dans ce monde-là que le Seigneur nous demande d'annoncer que le Règne de Dieu est tout proche. (v.15) Jésus dit:

“Allez dans votre région, (Galilée), “Allez là où sont les gens.”

“Allez au-devant de vos amis.de votre fils, de votre fille, de vos petits-enfants, chez votre voisin.” “Allez annoncer votre foi à ceux et celles qui se laissent tenter par d’autres croyances.…” “Allez lancer votre filet en faisant de la Catéchèse avec les enfants…avec des adultes.” “Partagez votre foi sur Facebook”.

“Racontez comment vous avez rencontré le Seigneur dans votre vie.”

“Allez me pêcher des personnes,” dit le Seigneur.

“Allez dire que Dieu est proche, à un mourant en lui tenant la main. A des fiancés qui engagent leur avenir dans le mariage. À des adolescents dans le doute. À de bonnes gens qui prient qui ne sentent plus la présence de Dieu. À des personnes seules qui ont l'impression de ne compter pour personne. Allez annoncer que le Règne de Dieu est proche à des gens inquiets de leur avenir ou de celui de leurs enfants.

Mais en même temps, assurez-vous que votre façon de vivre est un témoignage en action. Quand une occasion de témoigner se présente, ne la manquez pas. Saisissez-la aussitôt, comme les apôtres au bord du lac ont tout laissé dès qu'ils ont entendu l'appel de Jésus. Vous ne savez jamais ce que vous trouverez dans vos filets. C'est un rude travail que celui d'un pêcheur. Il requiert que l'on quitte quelque chose ou quelqu'un, une sécurité, un confort, des avantages. Jésus veut que nous soyons aussi dévoués que lui à la tâche.

La récompense, c'est d'être un instrument entre les mains du Seigneur.


Source principale : paroissesacre-coeur.com

Lire notre website CJM. Cliquez ici

Oración Compartida del 19 de enero de 2018

Los asociados Eudistas de Costa de Marfil, de la Provincia de África, invitan a compartir esta oración cuyo tema es la Natividad de Jesús según el Cardenal de Bérulle (Opuscules de piété, Rotureau, éd. Aubier, 1943.)

DEL NACIMIENTO Y LA INFANCIA DE JESÚS EN MARIA Y FUERA DE MARIA

Así como el nacimiento y la infancia de Jesús en María tiene sus milagros, su nacimiento e infancia fuera de ella tiene también los suyos. Porque es anunciada por los ángeles, honrada con una nueva estrella, adorada por los reyes; espanta a Herodes, santifica a los inocentes, etc. Una de las marcas (señales) de su poder es que devuelve la impotencia en poder.

El niño Jesús hecho hablar a los hombres y los ángeles, y es en silencio. La Virgen es en silencio por el silencio de su Hijo; le pertenece a la Virgen, más que a alguien, de hablar de su Hijo, y no obstante queda en silencio, silencio de adoración y de transformación.

Mientras que el Hijo de Dios es en silencio y también en incapacidad de hablar a causa de su infancia, debemos hablar para él, y debemos hablar de él, ya que es para nosotros que está en este estado humilde de silencio y de impotencia; porque por su ser limpio y por su nacimiento eterno, es el poder, la palabra y la sapiencia de su Padre. Reconociendo pues lo que está en la Divinidad, contemplemos esto que se digna estar en nuestra humanidad, y veamos que es el poder de su amor y la grandeza de su acogida, que lo reduce a este estado de pequeñez y de impotencia. Adoremos, admiremos un estado tan abyecto en un ser por muy grande, y tal debilidad en tal poder.

Meditación

Oración: Ave Cor

viernes, 15 de diciembre de 2017

Rencontre provinciale AACE France

Nous étions une trentaine d’amis et associés eudistes de France réunis à Paris le dimanche 10 décembre à Paris pour notre 1ère rencontre provinciale de l’année.

Nous avons retrouvé avec plaisir le P. Olivier Michalet le nouveau Supérieur Provincial, qui fut notre prêtre référent il y a quelques années.

Son intervention très appréciée avait pour thème : “Baptême et engagement : Des associés liés à la Congrégation de Jésus et Marie, société de Vie Apostolique”.

Dans un premier temps c’est en partant de l’approche originale du baptême qui était celle de St Jean Eudes qu’il nous a conduits à « Lumen Gentium » et à l’appel universel à la sainteté dans l’Eglise. Puis dans un deuxième temps, il nous amenés à réfléchir à la question suivante : “Quelle vie apostolique pour les laïcs” ?


Au cours de la messe qui a clos cette journée, Monique et Jean-Claude Fabre, Monique Melin et Robert Fleuret ont renouvelé leur association à la Congrégation.

Galerie de photos

Español

Lire notre website CJM. Cliquez ici

Zoom sur… l’AVENT au séminaire !

Le temps de l’Avent est un temps important cette année au séminaire car nous le vivrons en communauté dans sa quasi-totalité. C’est pourquoi nous avons décidé de le vivre autrement. En effet, avec le comité de liturgie, nous avons réfléchi sur l’emplacement de la crèche : à la chapelle ? au foyer ? Nous avons décidé de l’installer à la chapelle, mais près du tabernacle plutôt que devant l’autel comme cela peut se faire en paroisse. Par cela, nous voulons signifier qu’il est important de montrer que dans cette crèche, c’est Dieu qui se rend présent dans le corps d’un enfant, et que, durant le temps qui précède Noël nous sommes aussi invités à prier devant la crèche. Tabernacle et crèche sont deux lieux d’habitation du Fils de Dieu. Si le tabernacle signifie la présence de Dieu dans son Eglise ou au milieu de son peuple, la crèche rappelle quant à elle la pauvreté et la sobriété du Christ.

Enfin, d’une manière plus traditionnelle, quatre bougies seront allumées au pied de l’autel pour montrer notre marche vers le Christ. Cela permet de nous montrer que nous ne sommes jamais arrivés mais que nous sommes toujours en mouvement. C’est le symbole de la vie chrétienne sur terre qui est un chemin incessant vers le Christ, Lumière du Monde.

Benoît Roland-Gosselin, 6ème année, Diocèse de Poitiers


Source principale : seminaire-orleans.fr

Lire notre website CJM. Cliquez ici

Encuentro provincial AACE Francia


El pasado domingo 10 de diciembre unos 30 AACE de la Provincia de Francia nos reunimos en París para nuestro primer encuentro provincial del año.

Nos encontramos con mucho gusto con el P. Olivier Michalet, Superior Provincial, que fue nuestro sacerdote referente hace algunos años.

Su ponencia - muy apreciada de todos nosotros - trató el tema “Bautismo y compromiso. Unos asociados unidos a la Congregación de Jesús y María, sociedad de vida apostólica”.

Nos llevó en un primer tiempo, de la concepción muy propia que tenía San Juan Eudes del bautismo a “Lumen Gentium” y a la “llamada universal a la santidad en la Iglesia”. Luego, en un segundo tiempo, nos incitó a reflexionar a partir de esta pregunta : “¿Qué es la vida apostólica para los laicos ?”


Durante la eucaristía que clausuró este encuentro, Monique y Jean-Claude Fabre, Monique Melin y Robert Fleuret renovaron su asociación a la Congregación. 


miércoles, 13 de diciembre de 2017

"Prepare the way of the Lord!"

hermanoleon clipart
SECOND SUNDAY OF ADVENT
Sem. Errol Salcedo

In the age of the fast changing society which everything must have to be "instant", the word preparation would seem to be neglected. When i was a child, i was introduced to instant milk, coffe and noodles, which eventually, becomes an instant relationship, instant decision, and instant action. Now, the results are we have instant baby, instant breakup(separation), and instant happiness. Then we discovered that there are no better results for the quick-inconsiderable judgements. It is tempting to take the easy way than to challenge ourselves. It is easy to cheat than to study; to drink or take drugs than to face problem; or to covet than to be faithful. However, are they really good ways to make us better individuals? Sometimes, we no longer see the beauty of hardship and the value of sacrifice for the better purpose. Hardship and sacrifice, actually, makes us grow and better persons.Thus, if they are needed just for us to be prepared, then why not grab the opportunity to grow and be patient of our own process.

After all, life is not a competition (who would win or loss?) but a mature use of one's freedom so that when the time comes, facing our Creator, we could say, "i have lived meaningfully and use conscientiously the life you have entrusted to me."( see 2 P 3: 9) I remember my parents who are working hard so that we can eat and go to school. Now my mother will always say, "I and your were able send all of you to school and that's the greatest gift we offered to you".

Second, when we prepare, we also plan. We plan because we want to make the encounter with "Other/s" more satisfying. Though, we do not have the grasp of what will happen, our plans will give us the confidence for a meaningful encounter. I was a youth minister and organizer for more or less 15 years. Every now and then, we have to plan and organize activities and programs so that we can have a beautiful and meaningful encounter. From those experiences, i discovered the beauty of "planning" or "plan of actions" in preparation for a meaningful encounter of young individuals and their personal encounter with God. Perhaps, it is also good to ask ourselves, "how do we prepare ourselves for a meaningful encounter with our Lord?" so that this meaningful encounter would also be a wonderful celebration with God.

Lastly, when the preparation becomes an expression of our personal relationship with God. Preparation becomes an expression of one's being when an action no longer comes from self but from the will of God. In this way, we can relate to Paul when he said, "I can do all things through Christ who strengthens me."(Phil. 4:13 ) "It is no longer I who live, but it is Christ who lives in me."(Gal. 2:20) It is a mystical longing when God and I(you) becomes One like the fiat of the blessed mother - her entire being becomes One with God. Therefore, as we continue to prepare ourselves for Jesus' coming, let us make the path of the Lord straight, by preparing ourselves meaningfully so that when the Lord comes we can celebrate with Him wonderfully.


martes, 12 de diciembre de 2017

Vie Eudiste n°71/2017-3

Vie Eudiste est un périodique de la Province de France. Mais il est possible de s’abonner depuis heraut.bernard@gmail.com
d’autres pays. Contact :

Éditorial

En 2006, lors d’un Conseil général élargi aux provinciaux, la décision avait été prise de fonder aux Philippines, suite à l’appel de Mgr Luis Antonio Tagle, évêque d’Imus. Ce projet a demandé 3 ans de réflexion, de rencontres entre le Père Général, Michel Gérard, Mgr Tagle et les sœurs du Bon Pasteur. Dans ce pays de près de 100 millions d’habitants, où la population est de religion catholique à plus de 80 %, les besoins en formation du clergé, des futurs prêtres, l’animation spirituelle de centres dont l’un appartient à nos sœurs de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur ne manquent pas. Ce sont des prêtres des différentes Provinces (Amérique du Nord, France, Colombie, Venezuela, Afrique) qui sont allés à Tagaytay, puis maintenant à Quezon City.

Ces pionniers ont fait naître dans le cœur des chrétiens, la spiritualité de st Jean Eudes. Des vocations sont apparues. En 2011, Cirio Sabio Kabamalan devenait le premier eudiste philippin. Rendons grâce pour tout ce qui a été semé sur cette terre d’Asie. Découvrir une autre culture, parler une autre langue ne fut pas toujours facile. Avec l’appui, le soutien des Sœurs de NDCBP, les fondations ont été posées. Une nouvelle phase s’ouvre, en choisissant quel terrain de mission privilégié, tant de voies sont possibles pour la Bonne Nouvelle.

P. Bernard Héraut, cjm